.

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

A l'assaut des cols d'Auvergne

L’Auvergne, avec son relief tourmenté fait de volcans, de montagnes et de plateaux, est une terre de prédilection pour les amateurs de vélo et de routes tortueuses qui traversent des panoramas à couper le souffle… Façon de parler bien sûr ! Du souffle il vous en faudra pour gravir les cols, parfois mythiques et restés dans les annales du Tour de France… Découvrez une sélection de cyclo-cols à gravir cet été dans le Puy-de-Dôme et le Cantal.

Dans le Puy-de-Dôme, à vous de défier des cols exigeants et d’atteindre leur sommet !

Vous êtes invités à gravir 10 cols emblématiques du département du Puy-de-Dôme dont certains ont animé l’histoire du Tour de France. Pour vous accompagner dans votre ascension, des panneaux d’information (dénivelé, km restants) vous indiqueront votre progression et rappelleront votre présence aux automobilistes. Tous ces  cyclo-cols sont indiqués par une signalétique adaptée.


• Dans le Livradois-Forez

- Col de la Plantade au départ de Lachaux : 5,4 km et 210 m D+ / altitude au sommet 871 m

- Col du Chansert
• au départ de Job : 9 km et 566 D+ / altitude au sommet 1 236 m

• au départ de Vertolaye : 14,5 km et 730 D+ / altitude au sommet 1 236 m

- Col des Supeyres

• au départ de Saint-Anthème : 13,4 km et 436 D+ / altitude au sommet 1 365 m

• au départ deValcivières : 13,8 km et 750 D+ / altitude au sommet 1 365 m

- Col du Béal depuis St Pierre-la-Bourlhonne : 13,5 km et 896 m D+ / altitude au sommet 1 390 m

 

• Dans le massif du Sancy

- Col de la Sœur

• au départ de la Tour-d’Auvergne : 7 km et 310 m D+ / altitude au sommet 1149 m

• au départ de la Bourboule : 4 km et 150 m D+ / altitude au sommet 1149 m

- Col de la Geneste

• au départ de Besse-en-Chandesse : 12 km et 100 m D+ / altitude au sommet 1372 m

• au départ de Picherande : 5,4 km et 200 m D+ / altitude au sommet 1372 m

- Col de la Croix-Saint-Robert

• au départ du Lac chambon : 8 km et 351 m D+ / altitude au sommet 1451 m

• au départ du Mont-Dore : 5,7 km et 251 m D+ / altitude au sommet 1451 m

- Col de la banne d’Ordanche au départ de Murat le Quaire : 7 km et 170 m D+ / alt. au sommet 1318 m

- Col de la Coix Morand
• au départ du Mont-Dore : 8 km et 475 m D+ / alt. au sommet 1401 m

• au départ du Chambon : 8 km et 400 m D+ / alt. au sommet 1401 m

 

• Dans le Cézallier

- Col du Vestizoux

• au départ de Anzat le Luguet : 4,65 km et 167 m D+ - altitude au sommet 1 317 m

• au départ de Saint Alyre-ès-Montagnes : 2,3 km et 100 m D+ - altitude au sommet 1 317 m

 

Les cyclo-cols du Cantal à l’assaut du puy Mary

Dans le Cantal, au départ de trois villages, partez à la conquête du Pas de Peyrol (1 588 m) par ses trois faces pour découvrir un espace unique et magique au cœur du plus vaste volcan d'Europe. C'est sous l'emblématique pyramide du puy Mary (1 787 m) que vous accomplirez cette randonnée de 34,5 km  pour 1 873 m de dénivelé.

Les trois montées :
- Dienne au Pas-de-Peyrol : 11,5 km avec  529 m D+
- Le Falgoux au Pas-de-Peyrol : 11,5 km avec 660 m D+
- Mandailles au Pas-de-Peyrol : 11,5 km avec  684 m D+

 

Le Trophée des Grimpeurs réunit 10 manches : 10 montées dont 2 mythiques dans le Sancy avec la Croix-Robert et la Croix Morand, le site du puy-Mary avec le Pas de Peyrol à 2 reprises et le Col d’Aulac sans oublier les Monts Dômes avec la Montée de Berzet jusqu’au Puy de la Vache. Le Puy de Mur, moins connu sera également un grand rendez-vous dans la sympathique commune de Dallet. Deux petits tours à Charade le 1er mai et un petit détour au sud du Cantal en juillet avec la Montée des Estresses. Le trophée se termine par la montée du Sans Soucy à Châtel-Guyon, et la montée de Férussac, chère à Claude Seguy.

L’épreuve est parrainée par Romain Bardet

 

Partageons la route !

Attention, les routes ne sont pas fermées à la circulation et certains cols peuvent être fréquentés en période estivale. Afin de concilier au mieux les contraintes des automobilistes et le confort des cyclistes, le principe de la route partagée a été retenu. Celui-ci repose sur le respect des différents usagers des routes afin de permettre une libre circulation de tous en toute sécurité.

Et avant de partir, n’hésitez pas à consulter les consignes de sécurité

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours