.
VOTRE SEJOUR NEIGE Préparez vos vacances sur les montagnes d'Auvergne ! arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Cantal ink
Le festival du Tatouage à Chaudes-Aigues

1er et 2 juillet 2017 - Chaudes-Aigues

Chaudes-Aigues, un petit coin dépaysé situé sur les plateaux de l’Aubrac, au plein cœur du Cantal, accueillera la quatrième édition du festival du tatouage. Un concept original pour ne pas dire une idée complétement décalée qui réunira le gratin mondial du tatouage, l'élite du " dessin sur peau" aux côtés des amoureux du tatouage et des plus curieux.

Unique !

Créer une manifestation inédite qui se déroule en Auvergne et qui mette en avant les principaux atouts de cet art parfois ignoré, tel est l’objectif du festival. Cette année encore, l’équipe Cantal Ink réunit de nombreux artistes passionnés par le monde du tatouage. Mais ce n’est pas tout, les spectateurs auront aussi l’occasion de profiter d’un programme diversifié avec des pièces de théâtre, des animations et concerts, tous avec pour seul mot d’ordre : le tatouage ! Passionnés ou amateurs, les scènes et prestations du festival offriront l’occasion de profiter d’un moment inoubliable en famille ou entre amis.

 

Al Tarpietto - tatoueur à Montpellier
Al Tarpietto - tatoueur à Montpellier

Les tatoueurs
du Cantal Ink 2017

Ils viennent d'Europe, d’Amérique et d'ailleurs, et partagent la même passion féroce pour le tatouage. Pour certains, l'escapade estivale à Chaudes-Aigues est devenue une habitude ; pour d'autres, c'est la première fois. Découvrez la liste des tatoueurs qui ont déjà dit oui au Cantal Ink 2017...

Et si vous souhaitez profiter du Cantal Ink 2017 pour vous faire tatouer par l’un d’eux ? Contactez directement l’élu(e) de votre cœur via son site internet ou sa page Facebook !

 

Plus d'informations

à la mode depuis 25 siècles

Difficile sinon impossible aujourd’hui de feuilleter un magazine ou de se poser sur son canapé devant sa télé sans découvrir des épidermes tatoués. De pages de mode en publicités, de reportages en clips musicaux : partout des tatoué(e)s. Jusque sur les stades de football  ou dans les piscines olympiques (le tatouage du nageur français Fabien Gilot a fait couler de… l’encre aux derniers J.O. de Londres).

Effet de mode ? Un peu. Sûrement, même.

Le tatouage est pourtant en Europe une culture des plus anciennes qui remonte au moins au Néolithique : Ötsi, l’ « Homme des glaces » mort vers 3500 av. J.-C était, par exemple, tatoué. Le tatouage est resté, sous d’autres latitudes, une authentique culture traditionnelle, du Japon aux autres îles du Pacifique. Le mot tatouage vient d’ailleurs du tahitien tatau. Et c’est de ces îles que les explorateurs du XVIIIème siècle, dont le fameux Capitaine Cook ont ramené en Europe la « mode » du tatouage. Si les techniques traditionnelles, bâtons ou dents d’animaux, ont quasiment disparues (le tatoueur « pique » aujourd’hui avec une machine appelée dermographe), les motifs traditionnels restent prisés : la carpe koï, dessin classique du tatouage japonais par exemple ou les motifs abstraits polynésiens communément appelés « tribaux ». Le style « old school » tel qu’il se pratique aux Etats-Unis depuis l’entre-deux guerres connaît également un regain d’intérêt avec ses pin-ups, hirondelles et autres coeurs enrubannés.

Mais comme toute forme d’art (parce que c’en est vraiment une), le tatouage possède aujourd’hui de nombreuses écoles : portrait et réalisme, biomécanique, new-school, graphisme… Autant de styles que vous pourrez découvrir à Chaudes-Aigues.

 

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours