.
SITE NON ACTUALISE Nous vous invitons à poursuivre sur auvergne.travel arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Domaine de la Siarre
Le bonheur est dans le pré

 

À Sermentizon, dans le Livradois, le chef Jean-Marc Pourcher s’est inventé une nouvelle vie, en ouvrant une table d’hôtes à taille humaine et résolument éco-bio.

Après avoir dirigé durant quatorze ans l’Auberge du Pont, à Pont-du-Château, Jean-Marc Pourcher aspirait à quelque chose de radicalement différent. Un restaurant à taille humaine, immergé en pleine campagne.
Près de Sermentizon, au cœur de la Toscane auvergnate, l’homme a trouvé la bâtisse de ses rêves : une ferme en pisé du XIXe siècle, environnée d’un vieux verger, avec vue panoramique sur la chaîne des Puys et le Forez. Pour cet élève de Troisgros, ex-président des Toques d’Auvergne, le bonheur est dans le pré. « Ici, je revis ! » Et revivre, au Domaine de la Siarre, c’est faire la cuisine pour dix-huit personnes au maximum, servies à la table commune et dans une espace appareillé de bois, de pierre et de verre.
Pour encore plus de transparence, la cuisine est ouverte sur la salle, de quoi faciliter le dialogue entre convives et maître queux, et développer ainsi une vision plus humaine de la gastronomie. Soucieux de proximité et de bien-être, Jean-Marc Pourcher organise aussi des stages de cuisine. Et quand il fait son marché, il privilégie les produits du pays, si possible bio, ou mieux encore les légumes de son potager.

La carte des vins joue sur le même registre, axée sur la biodynamie et les méthodes de production naturelles. « C’est quelque chose qui m’interpellait depuis un long moment, même si ce n’est pas forcément facile à mettre en place. » La ferme, elle, a été restaurée en respectant si possible les principes de l’éco-construction.  Elle abrite une chambre d’hôtes, L’Assolelhada, alimentée en eau chaude par l’énergie solaire. Tous ces détails mis bout à bout font du Domaine de la Siarre un lieu à part, atypique dans sa démarche, mais totalement en phase avec les aspirations d’une clientèle de plus en plus sensible aux problèmes d’écologie. Un petit laboratoire où Jean-Marc Pourcher développe une forme d’éco-tourisme bien à lui, tout en s’inventant une nouvelle vie.

 

> en savoir plus sur la chambre d'hôtes "Le domaine de la Siarre"

 

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours