.
SITE NON ACTUALISE Nous vous invitons à poursuivre sur auvergne.travel arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Festival Jazz en tête

Du 18 au 22 octobre 2016 - Clermont-Ferrand

Hier, aujourd’hui et demain… Année après année, Jazz en tête a construit son image d’exigence et d’ouverture artistiques, en invitant gardiens du temple, musiciens incontournables du moment et futurs grands noms du jazz. Ce pari osé tient depuis près de trois décennies, et la 29ème édition ne dérogera pas à la règle.

Toutes les facettes du jazz seront explorées, toutes les générations représentées sur la scène de la Maison de la Culture de Clermont-Ferrand du 18 au 22 octobre pour cinq jours de convivialité, de musique et de découvertes proposées au grand public et aux connaisseurs !

Un festival reconnu : richesse culturelle et qualité

Dès le départ, sans négliger les stars, Jazz en Tête a misé sur la recherche systématique de nouveaux talents et sur les rencontres musicales inédites. Jazz en Tête a assis sa réputation sur la qualité des musiciens et des formations invités : Miles Davis, Chick Corea, Herbie Hancock, Brad Mehldau, Gonzalo Rubalcaba, Wynton et Branford Marsalis, Joe Henderson, Martial Solal et Toots Thielemans, Michel Petrucciani, Ray Barretto, Bireli Lagrène, Tony Williams, Dianne Reeves, Cassandra Wilson, Dee Dee Bridgewater, Ron Carter, Lisa Simone, etc.

 

Les enregistrements et rediffusions des concerts de Jazz en Tête sont nombreux et contribuent à une renommée qui dépasse l’hexagone (France Bleu Pays d’Auvergne, France Inter, France Musique, etc.). Depuis quelques années, la chaîne musicale Mezzo enregistre et diffuse régulièrement des concerts qui se sont déroulés sur la scène de la salle Jean-Cocteau.

Jazz en Tête est salué par les médias : « New York à Clermont » (France Musique), « Programmation haut de gamme » (Jazz Hot), « Sans facilité ni ficelles (…) le festival de Clermont-Ferrand est un cas. Par ses dates et sa personnalité, cela mérite l’attention (...) Pour ceux que l’Auvergne ferait (encore) sourire » (Le Monde). Jazz en Tête a également été sélectionné par l’Express dans le « Top 10 » des festivals de jazz les plus importants.

La 29ème édition ...

Le public du festival va à nouveau écouter plusieurs générations de jazzmen dans des formations les plus diverses et notamment découvrir des musiciens récompensés par des Grammys…

L’immense pianiste Kenny Barron et le guitar hero John Scofield seront les figures tutélaires de cette édition dont les carrières et les discographies sont vraiment une sorte d’histoire du jazz des 50 dernières années.

Cette année, le festival retrouve le brillant pianiste Jacky Terrasson en duo avec le formidable trompettiste Stéphane Belmondo ainsi que le pianiste et écrivain Laurent de Wilde en duo avec le pianiste et chanteur congolais Ray Lema.

Les auvergnats vont découvrir un “ogre de la contrebasse“ : Christian McBride, Grammy Award 2016 et nouveau directeur musical du festival de Newport. Une fois encore le festival présente de nouveaux talents dont trois sont nés en 1989, soit l’année du bicentenaire de la révolution française. La franco-américaine Cécile McLorin-Salvant à la carrière fulgurante s’impose comme la plus grande chanteuse de jazz de sa génération : après avoir gagné la Monk Competition en 2010, elle vient de recevoir un Grammy Award cette année

suite à sa nomination en 2014. À 27 ans eux aussi, deux jeunes musiciens exceptionnels de Chicago font leur première apparition en France : le trompettiste Marquis Hill en ouverture (vainqueur de la Monk Competition 2015) et, en exclusivité au festival, le guitariste Isaiah Sharkey en clôture (Grammy Award 2016 dans la catégorie R&B). Également très présent, le flamboyant quartet du pianiste Keith Brown de Memphis conduit la formule originale du “Jet New Stars“ et participe aux « Hors les Murs » ainsi qu’aux IN et OFF de la manifestation sur plusieurs jours.

Enfin, comme chaque année, un groupe représente le « must régional » (de la nouvelle région !) : le trompettiste clermontois basé à Lyon : Julien Bertrand.

 

Plus d'informations

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours