.
VOTRE SEJOUR NEIGE Préparez vos vacances sur les montagnes d'Auvergne ! arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

L'Auvergne, source du patrimoine de Saint Jacques de Compostelle

Le chemin de Saint Jacques de Compostelle qui part du Puy-en-Velay et les premières étapes de Haute-Loire sont parmi les mieux préservés. Quelques beaux week-ends vous permettent de découvrir ces lieux authentiques, mythiques, symboliques et sacrés, classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco. C’est en toute simplicité une randonnée chargée d’histoire qui ressource et régénère.

C’est en 950, lors du tout premier pèlerinage de Gotescalc, évêque du Puy-en-Velay, que la Via Podiensis entre dans l’histoire comme l’un des 4 chemins menant à Saint-Jacques de Compostelle.
Aujourd’hui, qu’on s’y aventure mû par la foi, le sens du sacré, ou le plaisir de la marche, la route vers Saint-Jacques de Compostelle est une parenthèse de bonheur et de liberté grâce à des paysages vastes, sublimes et des sites historiques passionnants.

 

Le Puy-en-Velay
Le Puy-en-Velay
Classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’Unesco pour certaines parties de son parcours et pour la cathédrale et l’Hôtel-Dieu du Puy-en-Velay, la Via Podensis est la plus ancienne et la plus authentique des 4 voies françaises qui mènent aux reliques de Saint-Jacques gardées à Compostelle. Suivant le GR 65 pour l’essentiel de son parcours dans le sud de l’Auvergne, ce chemin réserve des émotions fécondes, traverse un patrimoine naturel impressionnant, ouverture à de nombreux échanges et rencontres. Le premier coup de cœur vous attend à la sortie du Puy-en-Velay par la rue de Compostelle… Vous découvrez l’un des plus beaux panoramas sur cette ville unique : la Croix de Paille avec les orgues de basalte, le plateau de la plaine de Rome, en arrière-plan le château de Polignac et devant vous, la vieille ville en étages, avec le rocher Saint-Michel, le rocher Corneille et la cathédrale comme marqueurs indélébiles de ce site unique. Quelques foulées plus loin, la vue exceptionnelle sur le val d’Allier qui s’offre à Rochegude, conjuguée aux proportions émouvantes de la chapelle Saint-Jacques érigée en belvédère est un autre rendez-vous marquant du chemin. Sur le linteau de la porte, une date gravée dans la pierre : 1328.
Sur le chemin Saint-Jacques de Compostelle
Sur le chemin Saint-Jacques de Compostelle
L’arrivée sur Saugues, enroulée dans sa cuvette, est un autre temps fort. Le village, dominé par la fière silhouette de la Tour des Anglais, possède un très beau marché couvert.

L’histoire ne dit pas combien de villageois sont venus y partager leurs peurs de la Bête du Gévaudan qui sévissait dans les environs. Quatrième et dernière émotion avant de quitter l’Auvergne pour entrer dans la Lozère, le Domaine du Sauvage. Sans doute l’un des plus beaux gîtes d’étape de la route, cette ancienne ferme templière vous accueille dans un paysage minéral et quasi désertique, lieu de sagesse pour vous ressourcer.

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours