.

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share
L'Abbatiale de la Chaise-Dieu
L'Abbatiale de la Chaise-Dieu

La Chaise-Dieu

L'abbatiale de la Chaise-Dieu, véritable cathédrale en pleine forêt et son célèbre Festival de musique font la renommée de la ville.

Festival de musique de La Chaise-Dieu
Festival de musique de La Chaise-Dieu

Lorsqu’en 1043, Robert de Turlande quitte les chanoines de Brioude à la recherche d’une vie plus ascétique, c’est sur ce plateau granitique qu’il s’installe, à 1082 m. d’altitude. La Casa Dei (Maison de Dieu) est née…

Bientôt rejoint par des centaines de disciples, Robert de Turlande fonde en 1050 un monastère bénédictin qui deviendra vite une abbaye aux multiples dépendances, rayonnant sur l’Europe.

Robert de Turlande, travailleur infatigable à la charité inépuisable, est canonisé Saint Robert en 1070, trois ans seulement après sa mort. Trois siècles plus tard un ancien moine de La Chaise Dieu devient pape sous le nom de Clément VI. Très attaché à son abbaye d’origine, il voulut y être inhumé, dans une abbatiale digne de son rang.

 

Peinture murale "La danse macabre"
Peinture murale "La danse macabre"
La construction de l’église gothique actuelle a débuté en 1344, sous les ordres du maître d’œuvre du Palais des Papes d’Avignon, commanditée par le même Clément VI. La façade, ses tours et la Tour Clémentine ont été achevées en 1376 grâce à un autre pape, Grégoire XI, neveu du précédent, dans un style alliant art religieux et architecture défensive. De ce passé glorieux, il reste un patrimoine remarquable, remis en valeur au fil du temps et écrin à l'acoustique exceptionnel du prestigieux Festival de Musique de La Chaise Dieu, fondé en 1966 par le pianiste hongrois Georges Cziffra.

 

Ne manquez pas d’admirer la Danse Macabre, étonnante fresque du XV°, les stalles merveilleusement sculptées et surmontées de tapisseries, chefs-d’œuvre de la haute lisse du début du XVI°, qui entourent le tombeau de Clément VI (1353) dans le chœur de l’abbatiale.

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours