.
VOTRE SEJOUR NEIGE Préparez vos vacances sur les montagnes d'Auvergne ! arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share
Le Domaine royal de Randan témoigne du luxueux train de vie d’une famille princière au XIXe siècle
Le Domaine royal de Randan témoigne du luxueux train de vie d’une famille princière au XIXe siècle

Le Domaine Royal de Randan

Construit par l'architecte Fontaine pour la princesse Adélaïde, sœur du roi Louis Philippe, le domaine de Randan se situe entre Vichy et Clermont-Ferrand. En 1925 il fut détruit par un incendie dont il ne resta qu'un vaste parc et une importante collection de biens mobiliers.
En 2000, l'État et le Conseil Régional d'Auvergne se portent acquéreurs, respectivement des collections et du Domaine et entament un vaste programme de restauration du dernier domaine royal français du XIXe siècle.
Aujourd'hui, avec la ruine gigantesque et romantique de son château, des dépendances spectaculaires et un parc de 100 hectares, le Domaine royal de Randan témoigne du luxueux train de vie d’une famille princière au XIXe siècle.
Balade en calèche dans le parc de Randan
Balade en calèche dans le parc de Randan

Un domaine chargé d'histoire...

C’est Adélaïde d’Orléans (1777-1847), soeur et conseillère du roi Louis-Philippe (1773-1850) qui traduit l’âme des lieux. En 1821, elle acquiert l’ancien duché de Randan et entreprend sa réhabilitation. En dix ans, elle fait agrandir, restaurer et meubler le château, construire des dépendances et créer un parc paysager. Ces travaux sont réalisés sous la direction de Pierre-François- Léonard Fontaine (1762- 1853), premier architecte du royaume, avec la complicité constante du roi Louis-Philippe. Après la chute de la Monarchie de Juillet (1848), Randan connaît de nombreuses vicissitudes mais à la fin du XIXe siècle, le Domaine reprend vie grâce à la comtesse de Paris (1848-1919) qui entretient avec passion sa propriété d’Auvergne et la modernise.

 

...qui aurait pu tomber dans l'oubli

En 1925, l’incendie du château marque le déclin du Domaine royal qui ferme ses grilles.Entre 1925 et 1999, aucune restauration significative n’est réalisée sur les bâtiments du Domaine à l’exception de la mise en place d’un parapluie en tôle sur l’aile de cuisines (1983). Dès le rachat de la propriété, la priorité de la Région et de ses partenaires a donc été d’assurer la mise hors d’eau des principaux bâtiments du Domaine. et la réalisation de nombreux travaux de restauration.

 

EXPOSITION

“Chasses et voyages d’un Prince français”

Au début du XXe siècle, Ferdinand d’Orléans, duc de Montpensier, a créé au château de Randan un musée cynégétique rassemblant 450 animaux naturalisés par le taxidermiste Rowland Ward. Sauvée de l’incendie du château en 1925, cette spectaculaire collection d’animaux invite à voyager à travers les continents.

 

Animations et nouveautés 2017, demandez le programme !

Des concerts, spectacles, visites nocturnes et thématiques, expositions et journées festives sont au programme de la saison 2017, d'avril à septembre, au Domaine Royal de Randan.

> découvrez le programme

 

www.domaine-randan.fr

 


 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours