.

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share
Le temple de Mercure construit il y a environ 1900 ans au sommet du puy de Dôme
Le temple de Mercure construit il y a environ 1900 ans au sommet du puy de Dôme

Le Puy-de-Dôme, terre d'archéologie

Bénéficiant d'un patrimoine naturel exceptionnel, le département du Puy-de-Dôme est également riche d'un patrimoine historique et archéologique remarquable qui se révèle chaque année un peu plus au fil des campagnes de fouilles et de la recherche qui les accompagne. Amateur éclairé, simple curieux, promeneur solitaire ou famille entrez dans l'histoire depuis le temple de Mercure, en passant par l'oppidum de Corent et le plateau de Gergovie, et jusqu'au Musée départemental de la céramique de lezoux qui a reçu en 2015 le prix " Patrimoines pour tous" du Ministère de la Culture et de la Communication.

Il y a près de 2000 ans ...

Le département du Puy-de-Dôme est riche d’une histoire et d’un patrimoine archéologique exceptionnels. Les fouilles et recherches ont favorisé l’émergence de deux périodes emblématiques pour une valorisation des collections et des sites archéologiques puydômois : la période gauloise de rayonnement des Arvernes autour des oppida de Gergovie, Corent et Gondole, puis la période gallo-romaine d’intense production de céramiques à Lezoux ou encore de construction du temple de Mercure au sommet du puy de Dôme.

Pour faire découvrir ces sites archéologiques, de nombreuses opérations de médiation culturelle sont proposées : activités durant les Journées Nationales de l’archéologie ou les Journées européennes du Patrimoine, programmation de visites guidées, création de visites

virtuelles…

 

Le temple de Mercure

Au IIe siècle après J-C., le plus grand temple de montagne de la Gaule romaine se trouve au sommet du puy de Dôme ! Principalement dédié à Mercure, ce grand sanctuaire à terrasses est un haut-lieu de pèlerinage. On y accède depuis l'agglomération du col de Ceyssat, située au plus haut point de la voie d'Agrippa. Son édification au sommet du puy de Dôme n'est pas le fruit du hasard. Bénéficiant d'un point de vue idéal sur la capitale de la cité Augustonemetum - Clermont-Ferrand aujourd'hui - le temple est exposé à la vue de tous. Dans l'Antiquité, sur le flanc Sud du sommet du puy, se développait un système complexe d'aménagements processionnels conduisant les fidèles jusqu'à l'entrée du temple...
Pour en savoir plus, une viste à l’Espace temple de Mercure s'impose !

 

Le Musée départemental de la céramique à Lezoux

Installé dans une ancienne fabrique de poteries du XIX• siècle, le Musée présente des collections issues du site archéologique de Lezoux. Lezoux fut l'un des plus grands centres de produdion de céramiques de l'Empire romain. Sur des dizaines d'hectares, les potiers façonnèrent plusieurs centaines de millions de vases. Parmi ces productions, la plus importante et la plus notable est celle de la vaisselle sigillée. Cette céramique, fabriquée durant les cinq premiers siècles de notre ère et commercialisée en masse, témoigne surtout de la diffusion de la romanité à travers toute l' Europe.

 

Musée départemental de la Céramique
Musée départemental de la Céramique
Monument commémoratif de Gergovie
Monument commémoratif de Gergovie

Gergovie

Gergovie fait partie de notre mémoire collective : lieu d'affrontement où les légions de César furent défaites par les armées de Vercingétorix en avril 52 avant J.-C., c'est le seul échec avoué des Romains dans la conquête des Gaules. Ce belvédère naturel, d'une altitude de 744 m., offre une vue imprenable sur tous les grands ensembles paysagers du département. Remarquable lieu de refuge, Gergovie fut en autre un oppidum important du peuple arverne. Dans les années 1990 et 2000, une série de fouilles, commencées au XIX• siècle, ont établi le lieu de la bataille, confirmant la position des camps césariens au pied de Gergovie.

 

Corent

Corent, autre oppidum gaulois, probable capitale des Arvernes avant la Conquête. Les fouilles programmées chaque été sur ce site ont peu à peu dessiné les contours d’une importante ville gauloise, organisée autour d’un vaste sanctuaire et d’un hémicycle d’assemblée qui a pu être utilisé par des chefs arvernes au 1er siècle avant J.-C.

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours