.
SITE NON ACTUALISE Nous vous invitons à poursuivre sur auvergne.travel arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Pays de Billom,
la Toscane auvergnate

Entre Limagne et Livradois, le pays de Billom s’ordonne harmonieusement entre cultures, prairies et collines volcaniques, un paysage de conte de fées, qui rappelle les rondeurs lumineuses de la Toscane.

C’est au géographe Pierre Bonnaud que le pays de Billom doit l’appellation flatteuse de "Toscane auvergnate". Flatteuse, mais pas abusive, pour qui prend le temps de flâner sur les chemins de cette cocagne atypique et méconnue, calée entre les terres noires de Limagne, les varennes de Lezoux et les contreforts granitiques du Livradois. Atypique, parce que retranchée du reste de l’Auvergne, et méconnue, malgré sa proximité avec Clermont.

Ici, la Toscane s’incarne dans les grasses éminences et les haies de peupliers dont la silhouette élancée évoque les cyprès des collines d’Asti, dans la douce lumière qui, les après-midi d’automne, illumine les vignes et les pelouses sèches, dans cette profusion de châteaux, d’églises et de villages dont la teinte blonde réchauffe comme « un soleil de calme bonheur » selon Pierre Bonnaud.

 

Le Château de Busseol
Le Château de Busseol
Pour embrasser ce paysage de conte de fées, les points de vue ne manquent pas, tant chaque colline semble porter un château, une tour de guet ou une église. Emblématiques, les deux Turlurons dominent la « bonne ville » de Billom, mais c’est encore de la terrasse de l’adorable château de Busséol, ou perché sur les ruines de l’ombrageuse forteresse de Mauzun, qu’on prend le mieux la mesure de cette Toscane aux couleurs de l’Auvergne. Partout domine la même impression de calme et de beauté, dans l’ordonnancement quasi miraculeux qui régit les collines, les labours et les prairies, semées çà et là d’étangs, et toujours ces génoises et ces murs de pisé couleurs de moisson, ces bourgs serrés autour de leur clocher, ou, comme à Reignat ou Espirat, organisés en forts villageois, sur le mode concentrique, avec remparts et tours défensives.

Au cœur du pays, Billom ne compte pas parmi les plus importantes cités du Puy-de-Dôme, mais son histoire en impose. C’est ici que fut fondé le premier collège jésuite de France, en 1556. À cette époque, Billom était une place marchande que la transformation du chanvre contribuait à faire prospérer. De ses riches heures, la ville garde un important patrimoine architectural, et ses rues pavées sont bordées de beaux hôtels particuliers et de maisons à pans de bois, sans parler de l’église Saint-Cerneuf et de son chœur roman, l’un des plus anciens d’Auvergne. Aujourd’hui, Billom et son pays brillent également par les nombreux artistes, comédiens et autres artisans d’art qui ont choisi de s’y installer…

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours