.
SITE NON ACTUALISE Nous vous invitons à poursuivre sur auvergne.travel arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Rencontre avec Mado BERGAUD et sa fille

Convivialité, plaisirs gourmands et découvertes : voici les maîtres mots de votre week-end ou de vos vacances au cœur des fermes d’Auvergne !

Rythmez votre séjour avec les nombreuses activités proposées : visite de fermes pédagogiques, dégustation de produits fermiers, repas dans une ferme-auberge

En 1976, tels des pionniers, Mado Bergaud et son mari Raymond ouvraient un camping sur leur ferme de Roffiac, dans le Cantal. En 1978, répondant à la demande, ils créaient une ferme auberge. Puis vinrent des chambres d’hôtes, un gîte de dix-huit places… Aujourd’hui, Florence Bonhoure-Bergaud a pris le relais de sa mère, perpétuant les valeurs d’accueil, de convivialité et d’authenticité qui caractérisent si bien le tourisme à la ferme.

Mado Bergaud et sa fille - ferme du Ruisselet
Mado Bergaud et sa fille - ferme du Ruisselet

Échange et partage

"L’Auvergne, c’est la nature à l’état brut, un territoire vrai et préservé. Et les touristes qui choisissent d’y passer leurs vacances veulent approcher cette nature, communiquer avec les gens, retrouver leurs racines. En Auvergne, à la ferme plus particulièrement, on trouve encore un vrai contact humain. Ici, une fois que le lien est noué, c’est pour la vie, et l’idée, c’est d’être très disponible pour accueillir les gens, leur faire découvrir la vie à la ferme, les bons produits, les spécialités locales, le pays… Tout repose sur l’échange, le partage, des valeurs qui sont propres au monde paysan, où le lien familial reste très fort."

 

Des vacances près de la nature

"Les enfants adorent la ferme, il y a de l’espace pour jouer, des animaux… Les adultes, eux, viennent d’abord chercher de la tranquillité, du calme, du silence, de l’air pur, une nourriture saine et authentique… Mais ils s’intéressent également à la vie de l’exploitation, découvrent comment les choses ont évolué au fil du temps, comment vivaient et travaillaient les anciens, se replongent dans leurs racines paysannes. Ici, on vit pleinement les saisons, très près de la nature. L’été bien sûr, le printemps et l’automne, mais également l’hiver, la neige, les randonnées en raquettes, la “halte vin chaud”, le repas pris en commun, la veillée au coin du feu, la balade contée à travers le village…"

 

Les enfants adorent la ferme
Les enfants adorent la ferme

Toutes les façons de séjourner

" À la ferme, il y a toutes les façons de séjourner : le camping, très convivial et peu onéreux ; le gîte, un lieu à la fois intime et spacieux, qui favorise les retrouvailles en tribu, le temps d’un week-end ou d’une semaine ; les chambres d’hôtes, très prisées des couples à la recherche d’un hébergement personnalisé et authentique, souvent chargé d’histoire et de souvenirs. Et puis il y a la table, qui favorise le dialogue, la convivialité… "

 

 

De véritables amis

"Nos clients repartent avec des images plein la tête, en ayant appris à connaître l’Auvergne et son art de vivre, à travers leur périple mais aussi leurs rencontres avec les gens du pays. Souvent, ils ont un peu l’impression de quitter leur famille, et d’ailleurs, ils reviennent régulièrement dans la région. Certains d’entre eux deviennent de véritables amis, des fidèles qui séjournent d’année en année."

 

Mado Bergaud et sa fille Florence

Propriétaires de la ferme du Ruisselet (Cantal)


 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours