.

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Rudolf Noureev
au Centre national du costume de scène

- Exposition permanente -

Vingt ans après sa disparition, Rudolf Noureev demeure une légende.
Grâce au don important de la Fondation Noureev et à son aide précieuse,
le Centre national du costume de scène aura le privilège d’ouvrir un espace permanent, lieu de mémoire, dédié à la Collection Noureev qui présente la carrière exceptionnelle et la vie unique de cette étoile de la danse.

Une exposition permanente

« Je souhaite […] voir mon nom perpétué sous la forme d’un musée ou d’une galerie d’exposition commémorant mon style de vie et ma carrière… »

Souhaitant répondre au voeu de Rudolf Noureev exprimé par voie testamentaire, la Fondation Noureev a fait don au cncs d’une grande partie des biens de cette immense personnalité de la danse. Le musée a, quant à lui, aménagé un espace de 350 m2, dédié à la carrière et à la mémoire de cette étoile de la danse. Ces salles d’exposition seront ouvertes de manière permanente.

Rudolf Noureev
Rudolf Noureev

Rudolf Noureev, une icône de la danse

La vie et la carrière de Rudolf Noureev furent à l’image de ses ballets : théâtrales et trépidantes. Le plus grand danseur du xxe siècle, avec Nijinski, connut une carrière fulgurante, devint une star internationale, fit évoluer les codes du ballet classique et lui redonna tout son éclat. Vingt ans après sa mort, Rudolf Noureev demeure une icône de la danse, un personnage légendaire au caractère fantasque et à la volonté indestructible. Insatiable danseur, Noureev parcourt avec frénésie le monde pour danser sur toutes les plus grandes scènes. Cette énergie et cet enthousiasme caractéristiques de sa carrière, on les retrouve également dans sa vie privée. Insatiable collectionneur, il amasse des tableaux, des sculptures, des gravures, des estampes, des meubles, des textiles exotiques et des instruments de musique par centaines pour décorer certaines des propriétés qu’il achète au gré de ses voyages et de ses envies. Familier des ventes aux enchères, antiquaires, archands ou souks de tous les pays, il se constitue, petit à petit, un formidable patrimoine.

Costume "Lac des Cygnes"
Costume "Lac des Cygnes"

Parcours de l'exposition...

Un premier espace présente la carrière internationale exceptionnelle du danseur comme du chorégraphe au travers de deux vitrines consacrées aux costumes de ballet de Noureev et de ses partenaires.
Après cette immersion dans la carrière de Rudolf Noureev, l’exposition se poursuit dans la salle suivante par un accrochage de photographies personnelles illustrant sa jeunesse à Oufa et sa formation à l’école de danse Vaganova à Leningrad, ses premiers pas en tant que soliste du Ballet du Kirov (1958-1961) jusqu’à sa défection en 1961.
La troisième et dernière salle plonge le visiteur dans la vie intime de Noureev. Gravures, peintures, mobilier, instruments de musiques, textiles et vêtements historiques ou orientaux sont ici exposés, traces matérielles de la vie, avant tout nomade, du danseur. Loin des projecteurs, à l’abri de ses nombreuses retraites – Paris, New York, Saint-Barthélemy… – Rudolf Noureev amasse par centaines d’incroyables collections d’effets personnels et d’oeuvres d’art et les affiche avec un goût inné de la mise en scène. Aujourd’hui dévoilées au public, elles témoignent de l’esthétique personnelle extraordinaire de cet homme.

 

Plus d'informations

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours