.
VOTRE SEJOUR NEIGE Préparez vos vacances sur les montagnes d'Auvergne ! arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share
Découvrez l'héritage architectural des villes d'eaux à la Belle époque
Découvrez l'héritage architectural des villes d'eaux à la Belle époque

Surprenant patrimoine thermal !

L’Auvergne est connue pour être le « château d’eau de la France », pour la richesse de son patrimoine hydrographique et la quantité de ses sources d’eau naturelles, minérales ou thermales. Ce ne sont pas moins de 10 stations thermales auvergnates qui sont réunies par la Route des Villes d’Eaux du Massif Central, qui œuvre à faire découvrir leurs richesses historiques, architecturales et naturelles. Si certaines de ces villes d’eaux ont une origine antique, la plupart d’entre elles ont développé leur activité thermale à partir du XIXe siècle avec des équipements spécifiques. Tour d’horizon de ces monuments emblématiques.

Thermes de Bourbon l'Archambault
Thermes de Bourbon l'Archambault

Ville thermale, ville de bien-être

L’établissement thermal est le lieu où se déroulent les soins. A partir de la seconde moitié du XIXe siècle, les thermes prennent de l’ampleur, à l’époque où le thermalisme devient mondain. Ils s’ornent de peintures murales, faïences et céramiques dédiés au thème de l’eau. Intégrée ou non à l’établissement thermal, la buvette abrite la source thermale et constitue à ce titre le lieu d’où jaillit la richesse de la station. Plus proches de nous dans le temps, les centres thermoludiques et de bien-être à l’architecture moderne, invitent  tous les amoureux de la relaxation à prendre soin d’eux.

 

Dôme des thermes de Vichy
Dôme des thermes de Vichy

Ville d’eaux, ville de villégiature

La gare est le premier bâtiment où sont accueillis les curistes. Son style architectural doit être à la fois fonctionnaliste et pittoresque, pour orchestrer les allées et venues des voyageurs tout en reflétant les splendeurs de la station thermale. Créés pour héberger les curistes devenus trop nombreux pour les auberges préexistantes, les grands hôtels, voient se généraliser le confort moderne dès 1900. Mais ce sont véritablement les Palaces, qui représentent l’apogée de l’industrie hôtelière thermale. Erigées pour les notables de la station ou certains riches curistes, les villas sont en général situées en périphérie du quartier thermal et disposent d’une architecture éclectique.

 

Ville d’eaux, ville d’agrément

Situé à proximité des thermes, le parc thermal a d’abord une fonction médicale, la cure thermale préconisant la marche pour l’oxygénation du corps. Influencé par la mode des jardins à l’anglaise, ce jardin paysager présente également un caractère ludique et convivial. Circulaires, faits de verre et de fer, les kiosques constituent de véritables scènes dans les parcs pour donner aux différents spectacles toute leur dimension.

C’est après 1850 qu’apparaissent les casinos inspirés des modèles italiens avec salle de jeux, théâtre, café et parfois même salle de lecture. Ils constituent le pôle d’activités indispensable au développement de toute station et disposent d’une architecture directement influencée par les modes et les techniques véhiculées par les Expositions Universelles.

 

Suivez le guide !

Toutes ces richesses monumentales sont à découvrir à travers des visites guidées, musées, visites théâtralisées, expositions ou évènementiels. Retrouvez l’ensemble de ces animations sur www.villesdeaux.com

 

Nos articles

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours