.

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Lavaudieu

Un havre de paix

Baigné par les eaux de la Sénouire, dans un paysage de prairies et de pentes boisées, agencées en berceau autour du rocher qui lui sert de base, le bourg médiéval de Lavaudieu se blottit autour de son abbaye bénédictine.

 

Lavaudieu - Plus beaux Villages de France
Après avoir fondé en 1043 l’abbaye de la Chaise-Dieu dans le Livradois, le site de Lavaudieu fut choisi par Robert de Turlande en 1057, pour l’implantation d’un monastère de Bénédictines. La vallée de la Senouire, avec la douceur de son climat, permettait d’offrir à des femmes des conditions de vie moins dure que dans le Livradois et un lien direct avec l’abbaye-mère par la rivière. Après les vœux monastiques prononcés par sa fille en 1070, le comte d’Auvergne accorda sa protection au prieuré et procéda à de nombreuses donations. S’ensuit une période de vive expansion, ainsi qu’une existence florissante dont témoigne l’ampleur des bâtiments. Les moniales, tout en faisant preuve de charité, menèrent une existence semi-mondaine, en paix avec la population rurale qui les entoure. Les religieuses restèrent en place jusqu’à la Révolution. Le monastère fut par la suite désaffecté et les bâtiments vendus par lots comme bien nationaux en 1791, et transformés en bâtiments agricoles. Quelques siècles plus tard, en 1847, le roi Charles VIII accepta, à la demande de l'abbé de la Chaise-Dieu, de changer le nom du prieuré pour celui de "la vallée de Dieu".
Au XXème siècle, Lavaudieu subit l’exode rural et la déprise agricole qui partout sévit. C’est alors son héritage culturel d’exception qui le sauve de la ruine. Le monastère est le seul, en Auvergne, à avoir conservé son cloître roman. Il présente une série d’arcade en plein cintre, qui repose sur des colonnettes variées, surmontés de chapiteaux sculptés d’animaux et de feuillages. Dans le réfectoire, on peut admirer une impressionnante peinture murale d’origine byzantine et copte. L’église romane qu’en a elle, est dédiée à l’apôtre André et possède un remarquable ensemble de peintures murales allant du XIIème au XVIIIème siècle. La flèche du clocher tronquée à la révolution est surmontée d’une pique et d’un bonnet Phrygien. Ces éléments remarquables sont classés au Monuments historiques et confèrent au lieu un charme incomparable.

Tout autour de l’abbaye, la communauté villageoise se développa sur les bords de la Senouire. Les ruelles et maisons de vignerons aux façades ornées de balcons fleuris invitent à la balade et à la flânerie. Vous apprécierez également la visite du musée des arts et traditions populaires de la Haute-Loire.

A proximité de Lavaudieu,les vestiges du château de Domeyrat se dresse sur la rive gauche de la Senouire. Chaque été des animations font revivre les lieux.

Par ses richesses historiques qui font de Lavaudieu un joyau du patrimoine religieux Auvergnat, et le charme de son bourg, Lavaudieu est classé parmi les « Plus beau village de France »

 

alt
Un des joyaux du patrimoine roman auvergnat



A voir : l'église St-André dont la flèche du clocher octogonal fut tronquée à la révolution, le cloître roman, le musée d'arts et traditions populaires, le carrefour du vitrail (artisan maître verrier)

 

 

Plus d'informations

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours