.
SITE NON ACTUALISE Nous vous invitons à poursuivre sur auvergne.travel arrow

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Saint-Saturnin

Prestige et pittoresque...

Classé parmi les plus beaux villages de France, Saint-Saturnin se distingue par son église romane, l’une des cinq majeures d’Auvergne, et par le souvenir de la reine margot.

Saint-Saturnin - Plus beaux villages de France

Un château royal et l’une des églises majeures de l’école romane auvergnate, excusez du peu ! Pour faire bonne mesure, Saint-Saturnin accompagne ces joyaux d’un ensemble de maisons paysannes, d’échoppes, de lavoirs et de fontaines, au fil de ruelles tortueuses et pentues qui séduisent visiteurs et artistes. Peu après l’an mille, le premier édifice juché là, sur une coulée de lave séparant la Monne de la Veyre, fut un prieuré bénédictin fondé par l’abbaye de Souvigny.

Près du cimetière, la chapelle romane de la Madeleine en fut sans doute l’église originelle. Un siècle plus tard, les moines élevaient l’église actuelle sur le modèle des grands sanctuaires d’Auvergne, mais avec des proportions modestes, une architecture simplifiée et une décoration discrète. C’est ce qui fait tout le charme de cet édifice d’arkose blonde de Montpeyroux, coiffé en outre du seul clocher de la province épargné lors de la Révolution. Le retable doré du maître-autel est marqué aux chiffres couronnés d’Henri IV et de Marguerite de France, la reine Margot, dont le logis s’élève à deux pas sur une terrasse fortifiée.

Dernière dame de Saint-Saturnin, de la lignée des La Tour d’Auvergne, Margot fut un temps retenue prisonnière par sa mère, la machiavélique Catherine de Médicis, dans le château aux cinq tours que ses ancêtres avaient élevé au XIIIe siècle et qui fut embelli jusqu’au XVIe siècle. Pour les villageois, le souvenir de la reine Margot prend la forme de l’allée des Marronniers qui conduit à Saint-Amant-Tallende, dans le prolongement de la rue Noble, et dont on lui attribue la plantation. Voilà pour le patrimoine marquant. Pour le cachet, Saint-Saturnin déploie une palette de couleurs et d’ombres, réserve la surprise de logis aux encadrements moulurés, comme la maison de l’écuyer du roi, et garde en même temps un caractère rural qui s’affirme autour de la place du marché. Un travail à ferrer restauré occupe le centre de cet espace bordé de maisons vigneronnes, qui s’animaient lors de deux foires calquées sur le rythme pastoral, le 1er mai pour la montée à l’estive et mi-octobre, à la Saint-Géraud, patron du village, pour le retour des troupeaux.

 

Plus d'informations

Nos articles

Toutes les sélections
Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours