.

L'objet a été ajouté à votre carnet de voyage.

Cet objet existe déjà dans votre carnet de voyage.

Envoyer à un ami

Votre Email :

Email destinataire :

Partager

Permalien :
Bookmark and Share

Usson

La belle captive...

Campé sur un piton basaltique, Usson cultive le souvenir d’une belle captive. Au XVIe siècle, ce village-forteresse fut très longtemps la résidence forcée de la reine Margot.

Usson - Plus beaux villages de France

Figure indissociable de l’Auvergne, la reine Margot semble avoir sillonné la région de long en large, tant les souvenirs plus ou moins authentiques de son passage abondent. Mais si, au sujet de Marguerite de Valois, l’anecdote et la légende ont souvent pris le pas sur l’histoire, il est au moins un lieu en Auvergne qui garde la marque intangible de son séjour. À Usson, la tumultueuse Margot fut retenue prisonnière pas moins de dix-neuf années (de 1586 à 1605), victime de tractations politiques et dynastiques qui la dépassaient sans doute de très loin. Cela dit, il ne reste plus grand-chose de l’imposante et redoutable forteresse qui dominait alors le pays d’Issoire, du gros donjon quadrangulaire et de la triple enceinte qui furent la prison de Margot. Une prison dont elle sut adoucir les contours, d’abord en s’attirant les bonnes grâces de son geôlier, puis en s’entourant d’une brillante cour de musiciens, de savants et de lettrés.

Aujourd’hui classé parmi les « Plus beaux villages de France », Usson cultive le souvenir de la belle captive. Étagé sur une éminence volcanique, le village domine la Limage d’Issoire et ses bordures, les contreforts du Livradois à l’est, le profil dentelé des monts Dore à l’ouest et l’imposante silhouette du puy de Dôme au nord. Un paysage qu’on n’embrasse jamais si bien qu’au sommet de cette butte de basalte, coiffée d’une statue de la Vierge datant du XIXe siècle.

On l’aura compris, Usson se visite à la force du jarret, en suivant un parcours de découverte (« la salamandre ») centré sur la figure de… Margot. Du château, il ne reste que quelques pans d’enceinte, percés de portes ou de fenêtres à meneaux. Surmontant un fouillis de vieilles demeures et d’anciennes maisons vigneronnes habillées de pierre noire, l’église Saint-Maurice frappe par le passage voûté aménagé à la base de sa tour-clocher. Tout cela reste modeste, certes, mais empreint d’authenticité, le tourisme restant très marginal dans ce village allergique à la muséification. À Usson, la vie suit son cours tranquille, et c’est très bien comme ça.

 

Plus d'infomrations

Haut
Tourisme en Auvergne
Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de mesurer la fréquentation de nos services, d’optimiser les fonctionnalités du site et de vous proposer des offres adaptées à vos centres d’intérêt. En savoir plus.

Recherche de disponibilités en cours